Article

Don du Dr Éric Bigelow : « Investir dans l’avenir »

Éric Bigelow est médecin chirurgien et pratique depuis 22 ans. Son garçon fréquente le Collège.

« Depuis deux ans, nous sommes enchantés par le Collège Saint-Alexandre, explique M. Bigelow. Notre fils est enjoué et il s’est fait des amis. C’est un beau groupe. Il a une compétition saine avec ses amis pour avoir de bons résultats. Il adore la nouvelle bibliothèque, il me dit : tu devrais voir comment c’est beau!  Il y va à chaque dîner pour y étudier ou être à l’ordinateur. C’est son refuge! »

Dr Bigelow a fait un don de 10 000 $ pour la campagne de financement de la nouvelle bibliothèque Pierre-Sanscartier.

« La vocation première du Collège est vraiment l’éducation. Souscrire à la campagne comme je l’ai fait, c’est simplement décider d’investir dans l’avenir. Lors des portes ouvertes, nous avons vu à quel point le Collège est un bel environnement, propice à l’apprentissage, silencieux, et rempli d’histoire. Les élèves qui faisaient faire la visite étaient allumés et fiers d’être là. Notre fille qui espère elle aussi faire ses études au Collège, a été impressionnée par les classes de chimie et de physique. »

Dr Bigelow a lui-même étudié dans un collège privé, pour lequel il ne tarit pas d’éloges : « Je suis allé dans un collège privé aussi, et cela a sauvé ma vie. J’étais un enfant turbulent, alors l’encadrement, l’environnement structuré et l’uniforme m’ont beaucoup aidé. On m’a toujours encouragé à persévérer, ce qui fait que je suis là où je suis aujourd’hui. Je veux contribuer à maintenir cet encadrement d’apprentissage qui forme les leaders de demain. »

« St-Alex m’a apporté rigueur et discipline »

Phillipe Mousseau, diplômé de 1999, a fait un don de 5 000 $ pour la campagne de financement de la nouvelle bibliothèque Pierre-Sanscartier.

« En sortant de St-Alex, je savais que le domaine des finances m’intéressait, mais je ne savais pas quoi exactement. À mon premier cours de comptabilité au CÉGEP ça m’a allumé! J’ai réalisé que c’était un domaine qui rejoignait les compétences acquises à St-Alex. J’ai commencé à travailler avec mon père quelques années après mes études en comptabilité de façon temporaire… ça fait maintenant 10 ans que je suis en affaires avec lui. La rigueur et la discipline développées au Collège font de moi un travailleur autonome discipliné, indépendant et perfectionniste. Avec l’encadrement serré, les enseignants nous gardent sur le droit chemin. »

M. Mousseau a encore le Collège à cœur puisqu’il agit à titre de vérificateur de la Fondation Collège St-Alexandre. « Je sais où va l’argent et je sais qu’il est bien utilisée. C’est un privilège de collaborer avec des anciens et anciennes qui donnent aussi de leur temps. Y retourner fait resurgir de vieux souvenirs et je constate les améliorations aux infrastructures au fil des ans. »

Il se rappelle plusieurs bons moments à St-Alex, particulièrement les solides amitiés qu’il y a développées. « De nombreux membres de ma cohorte font partie de la communauté d’affaires de l’Outaouais, alors j’ai un bon réseau de contacts d’affaires. »

Marc Dubé donne 25 000$ pour réinventer la bibliothèque Pierre-Sanscartier

Marc Dubé, président du Groupe Marc Dubé ltée, a octroyé 25 000 $ à la campagne de financement de la Fondation Collège Saint-Alexandre pour la réfection de la bibliothèque Pierre-Sanscartier. Diplômé en 1981, M. Dubé ressent toujours un immense sentiment d’appartenance envers son alma mater. Rencontre avec un grand philanthrope de la région, humble de surcroit :

 

Fondation : Quelles sont vos valeurs derrière votre don? 

 

Marc Dubé : Le Collège Saint-Alexandre fut pour moi une source de discipline incroyable et cela m’a énormément aidé dans mon parcours en affaires. Bien que le Cégep et l’Université ont développé mes connaissances, le Collège a su développer en moi un fondement solide et des valeurs fortes.

 

F : Pourquoi avoir contribué à la Fondation?

 

MD : Le Collège Saint-Alexandre est une expérience plus qu’un milieu scolaire. Je contribue à la Fondation pour donner la chance aux jeunes adolescents pour qui les moyens financiers ne les permettent pas de fréquenter ce milieu académique exceptionnel.

 

F : Quel est votre meilleur moment à St-Alex?

 

MD : Les bons moments n’ont pas manqué durant mes quatre années à Saint-Alexandre. Je faisais partie de quelques équipes sportives et je participais activement aux compétitions entre les élèves et les professeurs. Mais je dois dire que le meilleur moment pour moi fut un tournoi de hockey-balle que j’ai gagné, organisé par le professeur de français M. François Turmel!

 

Fondé en 1985, le Groupe Marc Dubé ltée est une société privée regroupant plus de 70 employés à Gatineau. L’entreprise œuvre principalement dans la gestion du stationnement, le développement et l’investissement immobilier, sans oublier les secteurs du remorquage, du transport et camionnage, du déneigement et de l’entreposage.

 

Vous aimeriez démontrer votre attachement envers votre alma mater en faisant un don, vous pouvez le faire directement en ligne ici. Vous pouvez aussi suivre nos activités sur la page Facebook du Collège et de l’Amicale, ainsi que sur le Twitter du Collège.

Rénovation de la bibliothèque Pierre-Sanscartier

Le Collège Saint-Alexandre rénove entièrement sa bibliothèque : la Fondation investit plus de 300 000 $

 

Le 13 juin dernier, le Collège Saint-Alexandre et la Fondation ont annoncé la réfection majeure de la bibliothèque Pierre-Sanscartier. Cette réfection de plus d’un million de dollars, et pour laquelle la Fondation octroie 300 000 $, va moderniser et adapter cette bibliothèque aux réalités d’aujourd’hui. Près de 80 personnes étaient présentes pour souligner le lancement.

 

Paul Roux, auteur, bédéiste et chargé de cours à l’École multidisciplinaire de l’image à l’Université du Québec en Outaouais, était le président d’honneur de la campagne de financement de la Fondation. « À tous âges, les livres et la lecture sont essentiels pour rêver, découvrir, apprendre et se développer. Une bibliothèque qui s’agrandit, c’est la promesse d’un avenir meilleur pour tous ceux qui sauront utiliser les trésors qu’elle recèle. C’est une destination essentielle pour ceux qui ont soif d’explorer, une richesse, dont plus personne ne saurait se passer aujourd’hui. » Paul Roux, les éditions Vents d’ouest, les éditions Bayard et les éditions Héritage jeunesse / Dominique et compagnie ont fait un don de 160 livres pour la bibliothèque Pierre-Sanscartier.

« Une bibliothèque est un élément essentiel de toute institution scolaire publique ou privée. Investir dans une bibliothèque c’est améliorer l’expérience éducative des élèves et du corps professoral, » a affirmé Mario Vachon, directeur général du Collège Saint-Alexandre de la Gatineau. « Fournir un espace favorisant le savoir, le partage de connaissances et la curiosité est primordial pour nous et répond aux demandes de nos élèves. »

 

« Il s’agit du deuxième investissement majeur de la Fondation suite à l’importante campagne de financement, » a rappelé Nathalie Podeszfinski, présidente de la Fondation. « De tels projets d’envergure permettent au Collège de poursuivre sa mission éducative, tout en maintenant l’excellence de ses services éducatifs. La Fondation est très fière de pouvoir soutenir de tels projets novateurs. »

 

Renée Amyot, conseillère municipale de Limbour a affirmé : « C’est un investissement majeur en culture et en connaissance pour une école dont la réputation n’est plus à faire. C’est une excellente nouvelle qu’une école de mon district souhaite se doter d’une bibliothèque moderne au bénéfice de la communauté, de l’école et plus particulièrement les élèves. »

 

Vous aimeriez contribuer à la campagne et figurer sur le mur des donateurs, consultez le plan de partenariat, sur la page web de la Fondation : www.college-stalexandre.qc.ca/fondation ou écrivez-nous à fondation@i-alex.qc.ca.

L’encan silencieux de la Fondation Collège Saint-Alexandre

La présidente Nathalie Podeszfinski et le vice-président Steve Heafey de la Fondation CSA tiennent à remercier tous ceux et celles qui ont participé à l’événement. L’encan silencieux a permis de récolter 1,300$ destinés au fonds de bourses. Plusieurs toiles se sont vendues dont celles de Maïté Nicoleau-Perkins, d’Alix Parisien et de Mélodie Leblond-Champagne. Les dessins de Milan Houde-Camirand, Caroline Forgues et Isabel Celac ont également trouvé preneurs.
En s’associant à la Soirée d’Alex, la Fondation a voulu faire connaître davantage sa mission qui est d’appuyer le Collège dans la réalisation de son projet éducatif en plus de faciliter l’accès à un maximum d’élèves provenant de familles avec des moyens financiers limités par le biais d’attributions de bourses.
Nathalie Podeszfinski et Steve Heafey non seulement ajoutent une touche de professionnalisme à la Fondation, mais ils ont de grandes ambitions pour cette dernière. En 2019, restez à l’écoute, car la Fondation lancera de nouveaux projets.
Enfin, nous tenons à remercier Nordik Spa-Nature pour sa commandite, et tous les élèves qui ont donné leurs œuvres.